Le sillon

Publié le par drink 75

 

 

Aujourd'hui j'ai pensé que je devrais peut-être tout vendre, partir mourir a saint malo, regarder les vagues et la mer, au fond, c'était ce que je pouvais souhaiter désormais, m'éteindre au son des vagues, loin de tout, proche de rien, ou l'inverse, écouter le bruit de la mer en pleine nuit, au fond c'est tout ce qui me restera, a part quelque petite chose, la mer c'est tout ce qui restera.

Publié dans aujourd'hui, 2017, mars, vendredi

Commenter cet article