211

Publié le par drink 75

Aujourd'hui j'ai repensé au concert de la veille, comme j'avais été un peu déçu, puis j'ai vu la femme du sans papiers qui m'a dit qu'il voulait faire une grande fête en sortant du centre de rétention pour dire au monde entier comme j'étais un type formidable, il y avait eu quelques moments de grâce pendant le concert mais j'avais peut-être trop picolé et trop peu dormi au cours des jours précédents pour les apprécier, j'ai expliqué a la femme du sans papiers qu'il ne fallait pas trop rêver, et que quand il sortirait du centre de rétention il aurait les menottes au poignet et serait jeté dans un avion pour son pays d'origine.

Publié dans aujourd'hui, avril, vendredi, 2016

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article