162

Publié le par drink 75

Aujourd'hui j'ai entamé le troisième volume de mon combat de knausgaard, le livre est sorti juste avant que je parte et je me suis offert cette unique plaisir, je n'ai pas trouvé le nouveau foster wallace en occasion et j'ai décidé malgré l'état catastrophique de mes finances de me payer le knausgaard, ce livre troisième me touche moins que les deux premiers, la mort du père et un homme amoureux résonnaient en moi d'une manière prégnante presque animal, son enfance, le sujet de ce troisième livre me touche beaucoup moins, j'ai toujours considéré l'enfance comme un passage obligé sans aucune intérêt particulier, même si dans ce cas précis son père était professeur lui aussi, je n'ai pour l'instant pas retrouvé ce qui m'avait fasciné dans les deux premiers livres.

Publié dans vendredi, aujourd'hui, 2016, mars

Commenter cet article